Rechercher
  • Cahuete

Rugby Mechelen - BUC : le résumé de Jimmy


Crédits photo : Smeys G.

Ce dimanche 20 octobre nous nous déplacions à Mechelen pour y affronter l’équipe fraichement promue en division 2, contre laquelle nous n’avions jamais eu l’occasion de croiser le fer. Notons néanmoins que la catégorie u18 du BUC est en alliance avec les jeunes pousses de Mechelen. Du côté de l’effectif, les premières absences commencent à se faire ressentir et le nombre de joueurs disponibles diminue de manière inquiétante. Nous le savons, l’enjeu principal de notre groupe seniors est l’assiduité à l’entrainement mais aussi la prise en main des joueurs en retour de blessure. Pour pallier à ce type de problème, Mathias tient une permanence le mardi soir pour aider à la rééducation et la ré-athlétisation des joueurs mais aussi pour prévenir les éventuelles blessures de fatigue. Malgré la bonne volonté de certains, trop peu prennent ces problématiques au sérieux ce qui a pour conséquence d’appauvrir notre effectif et de cumuler les rechutes. Nous le savons, la saison est longue et l’investissement physique est intense, il faut ménager au maximum ces organismes de sportifs amateurs déjà très pris par leur vie professionnelle. Il est 13h et à l’heure de commencer le match, 17 noms seulement sont couchés sur la feuille de match, pas très sérieux pour un club candidat au dernier carré. Bien que dépourvus de remplaçants, nos joueurs semblent volontaires et heureux d’être là. Parmi les valeureux soldats présents sur le pré, beaucoup de nouveaux qui semblent avoir succombé au virus du rugby à la sauce BUC. Entame de match difficile pour une équipe en manque de repères, les plaquages ratés et les en-avant s’enchainent et mettent à mal l’enthousiasme de nos joueurs. Du coté de Mechelen, l’équipe semble constituée de beaucoup d’anciens mais l’intensité est de mise, malgré un faible niveau technique, nos adversaires nous dominent dans le secteur du combat et montrent une envie bien supérieure à la nôtre. Des anciens, nous en avons aussi, et c’est Laurent qui prend la parole à la mi-temps pour remobiliser les troupes. Ses paroles font mouche et les joueurs relèvent peu à peu la tête. Plus concentrés et certainement mieux préparés physiquement, les BUCistes font basculer le match, enchainant les beaux mouvements et les essais. C’est encore une fois avec un avertissement sans frais que nos joueurs s’en sortent mais il est plus que temps de prendre conscience qu’une équipe se construit principalement à l’entrainement et qu’il ne suffit pas d’aimer le rugby pour enchaîner les bonnes performances.


Du coté de l’équipe première l’idée est de rester sur la lancée de la semaine dernière. Les joueurs se présentent l’échauffement avec beaucoup de sérieux et de concentration. Quelques joueurs sont mis au repos permettant à d’autre d’accumuler un peu de temps de jeu. C’est une équipe confiante et motivée qui se rend au vestiaire pour les dernières minutes d’intimité avant la confrontation. D’entrée, nos adversaires nous mettent la pression notamment avec une ligne défensive rapide et agressive. Cette fougue nous empêche de mettre notre jeu en place et musèle nos arrières d’habitude si prolixes. Qu’à cela ne tienne, ce sont les avants qui vont s’illustrer en premier en offrant un magnifique essai sur un ballon porté d’une dizaine de mètres .Le BUC est au-dessus sans jamais vraiment se démarquer, beaucoup de déchets viennent assombrir la prestation de nos joueurs. Peu à peu nous semblons même glisser vers l’impuissance face à une équipe qui se dépense sans compter alternant entre acte de bravoure et fautes délibérées. Nous le savons, notre manque de maturité nous place dans un inconfort certain face à de telle formation, nous n’avons pas la capacité de garder la tête froide et d’imposer notre jeu. A la mi-temps, nous menons mais une sensation de travail négligé envahi les esprits, les regards sont en direction du sol et peu de mots sont échangés, nous sommes déçus du déroulement du match. Malheureusement la deuxième mi-temps ne nous offre pas un spectacle plus agréable, la blessure de Raphael vient même transformer notre dimanche en journée interminable. Heureusement pour Raph, plus de peur que de mal, on lui envois pleins de force et lui souhaitons un bon rétablissement. Il est aujourd’hui venu l’heure de faire le bilan concernant nos prestations de ce début de saison. Il est incontestable que le groupe à progressé et que le niveau est en train de s’élever mais cela ne suffit pas. La présence aux entrainements et l’hygiène de vie des joueurs sont deux axes qu’il faut fortifier pour espérer pouvoir jouer les premiers rôles tout au long de la saison. Sans attendre, nous nous remettons au travail pour affronter Leuven et le Coq, deux équipes que nous connaissons beaucoup mieux. Une fois de plus, je vous remercie pour votre énergie et votre soutient, excellente semaine à tous .

107 vues

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram

© BUC Rugby Saint-Josse ASBL