Rechercher
  • Cahuete

BUC - RSCA : Le résumé


Une minute de silence a été observée au début du match des équipes premières (Photo Montain)

Un résumé de Jimmy, entraineur séniors :


C’est avec un duel fratricide que nous avons eu la chance de débuter cette nouvelle saison. Après la signature de nouveaux partenariats, l’inauguration de la nouvelle salle de musculation et de multiples projets dans les cartons, le BUC annonce clairement la couleur. Cette saison est résolument tournée vers la croissance structurelle et sportive du club. C’est dans cette optique que le groupe seniors s’est étoffé notamment grâce à un apport conséquent de sang frais issu des catégories juniors mais aussi grâce à l’arrivée de nouveaux joueurs venus d’horizons différents. C’est une maxime bien connue, l’ambition à elle seule ne suffit pas et en ce dimanche 16 septembre il convient de marquer le coup afin d’avertir la planète rugby de nos ambitions de haut niveau. C’est dans cette optique que les deux groupes seniors opèrent un lifting laissant la chance aux joueurs les plus assidus de prouver leur vaillance et leur motivation. Nous le savons la réception d’Anderlecht est toujours particulière car avant d’ouvrir les débats au bar et de nous exposer leur éventail bien fourni en chansons paillardes, nos frères ennemis accordent une attention toute particulière à la qualité du jeu proposé.


A l’orée de la première confrontation de nos valeureux réservistes, la tension est palpable et le souci de bien faire prend le pas sur la concentration et la mise en condition. Lents au démarrage les joueurs accusent le coup d’une reprise de la compétition effectuée sous une chaleur inhabituelle en cette période de l’année. L’absence de nos deux leaders d’expérience Mathieu et Laurent se fait ressentir dès l’entame de match : plus agressifs, les anderlechtois prennent l’avantage psychologique sur des BUCistes léthargiques et dépassés par la violence des impacts. C’est bon an mal an que nous atteignons notre rythme de croisière. Jeunes et inexpérimentés, nos juniors montrent néanmoins une volonté rare pour une première chez les « grands ». Malgré les efforts déployés en toute fin de match et les quelques éclairs de génies nous ne parviendrons jamais à inverser la tendance et récoltons notre tout premier revers de la saison. Malgré cette défaite, il serait de mauvais ton que de baisser la tête et de penser que rien ne va. Que du contraire ! La création d’un nouveau groupe et l’intégration des forces vives demande un certain temps d’adaptation. C’est sur une vision de moyen terme que nous nous positionnons désormais. Notre volonté est de prendre le temps de former la relève en leur offrant le cadre idéal à leur épanouissement. Nous ne sommes qu’à la genèse d’une aventure qui s’annonce haletante, faisons preuve de patience et continuons à pousser nos jeunes pépites vers l’excellence.


Au tour de l’équipe première de fouler la pelouse pour la première fois de la saison. Après une reprise de qualité et un stage de cohésion très enrichissant nous attendons une équipe forte et soudée. Le premières minutes du match ne sont pas pour nous déplaire car nous assistons à une belle démonstration rugbystique de la part de nos joueurs. Anderlecht fidèle à sa marque de fabrique nous coince dans des zones de combat étroites et tente de nous mettre au supplice, de notre côté l’envie de jouer au ballon se fait ressentir et cette opposition de style joue en notre faveur. Malheureusement après les 20 premières minutes de jeu, nous perdons notre sang froid et notre jeu s’entache d’erreurs facilement évitables. Malgré les encouragements et les sursauts d’orgueil de certains nous redressons difficilement la tête. A ce problème interne, nous devons aussi faire face à une mêlée très solide et une touche très bien organisée. Le doute prend peu à peu ses aises au sein de notre collectif, si bien que nous arrivons à la mi-temps avec ce désagréable sentiment de laisser filer le match. Après quelques échanges au niveau de la tactique et une remise en condition mentale nous entamons la deuxième mi-temps à 13, conséquences de deux cartons jaunes qui auraient facilement pu être évités. La dernière période de ce match entretient le suspens et voit notre équipe reprendre ses forces jusqu’à reprendre l’ascendant sur un adversaire qui ne résignera jamais à baisser les bras. La fin du match se ponctue par un essai fruit d’un véritable travail de sape dans les 22 mètres adverses. Au coup de sifflet final, malgré la victoire, les visages sont fermés et les joueurs sont incapables d’apprécier ce moment tant la sensation de pouvoir mieux faire est présente dans leurs esprits. Les enseignements à tirer de cette première journée de championnat sont nombreux, nous cherchons toujours cette constance qui nous fait tant défaut. Mais tout n’est pas à jeter, nous sentons le groupe plus motivé que jamais et les présences aux entrainements sont sur une belle courbe de progression, nous pouvons désormais compter en moyenne une quarantaine de participants à chaque entrainement.


C’est sur une note bien triste que je décide de terminer ce résumé. Nous entendons souvent dire que le rugby c’est avant tout une famille, nos amis anderlechtois en sont le premier cercle et nous partageons leurs joies mais aussi leurs peines. Tous les membres du club se joignent à moi pour témoigner leur soutient dans la tragédie que vit en ce moment un joueur anderlechtois. Nos pensées et nos forces vont vers la famille de la défunte. Force et honneur, après le rugby, il reste les amis.

0 vue
  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram

© BUC Rugby Saint-Josse ASBL